A PROPOS

Dans le cadre du projet Conservation et Communautés (CCP), l’USAID HAY Tao, financé par l’USAID et mis en œuvre par PACT, World Resources Institute (WRI), Coastal Resources Center de l’Université de Rhode Island, Alliance Voahary Gasy (AVG) et Solidarité des Intervenants sur le Foncier (SIF) se veut de donner aux communautés un moyen de démontrer qu’elles peuvent être elle-même des acteurs de développement dans la conservation des ressources naturelles en mettant en place un environnement propice à une gestion communautaire, à une protection des ressources de la biodiversité et à une amélioration des moyens de subsistance résilients. Des outils, des connaissances, un centre d’échanges des bonnes pratiques sont ainsi développés par l’USAID Hay Tao pour appuyer cette conservation décentralisée.

 

 

USAID Hay Tao travaille en étroite collaboration avec le projet USAID Mikajy au niveau de leurs sites  d’intervention à travers des activités de renforcement.

Zone d'intervention

Région de Menabe : Nouvelle Aire Protégée Menabe Antimena et du Parc National Kirindy Mitea – Districts de Manja, Miandrivazo, Morondava, Belo Tsiribihina, Mahabo

Région de Mamabaie : complexe d’aire protégée de Makira Masoala et Baie d’Antogile -Districts d’Andapa, Antalaha, Mandritsara, Befandriana Nord, Maroantsetra pour Mamabaie

Durée

5 ans- De 2018 à 2023

Mise en place d’un réseau fort et efficace

Renforcement de compétences pour une capacité d’influence effective et efficace

  • Appui des parties prenantes telles les Organisations de Sociétés Civiles locales (OSC), les groupements de femmes et de jeunes et les grandes coalitions sur le réseautage et le plaidoyer…
  • Renforcement de l’engagement de partenaires stratégiques (comme le Ministère de la Justice: Officiers de la Police Judiciaire…) et les Médias dans la justice environnementale à travers des renforcements de capacité
  • Renforcement de capacité des communautés à dénoncer les crimes environnementaux

 

Établissement de partenariats stratégiques

  • Le rapprochement avec des partenaires stratégiques pour un engagement pérenne, une meilleure coordination et un établissement de dialogue autour des problématiques de l’environnement.
  • Echange avec les institutions gouvernementale et la facilitation de dialogue multi-acteurs (Elus et responsables locaux : parlementaires, responsables communaux, services déconcentrés de l’Etat, leaders communautaires. Médias nationaux et locaux

 

Communication, plaidoyer et Lobbye

Différentes stratégies de communication sont mises en place et en œuvre  pour toucher un large éventail d’intervenants allant d’élus locaux, de membres d’OSC et de groupements…La documentation des bonnes pratiques, des success stories, des leçons apprises et des histoires à succèsLes objectifs sont la dissémination de bonnes pratiques sur la bonne gouvernance, le changement de comportement au niveau des cibles précis, l’appropriation des acteurs de bonne gouvernance

 

IMPACTS MESURABLES ET PALPABLES

RESEAU FORT ET EFFICACE

ENGAGEMENT DE LA COMMUNAUTE

BONNE GOUVRENANCE

ECOSYSTEME PROTEGEE