A PROPOS

Le fonds Projets Innovants des Sociétés Civiles et Coalitions d’Acteurs ouPISCCA est un mécanisme de crédits déconcentrés mis à disposition du Service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France par le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, pour financer des micro-projets provenant de partenaires locaux (organisations de la société civile malgache : congrégations, associations de base, ONG, associations professionnelles, etc.).

 

 

Au vu du succès du précédent PISCCA et de l’engagement de la France au sein du Fonds commun multi- bailleurs d’appui à la société civile malagasy (dit Fonds commun), qui regroupe l’Union Européenne, la coopération allemande, la coopération monégasque et l’Ambassade de France, le PISCCA sur la période 2019-2020 sera complémentaire au Fonds commun. Il financera, en priorité, des projets situés hors des zones géographiques dans lesquelles ce programme est implanté. Seront privilégiés les projets innovants pouvant servir de laboratoire pour l’action de la société civile et réunissant une multiplicité d’acteurs (OSC, étatiques, privés, plateformes, instituts de recherche, etc.)

*Source: https://mg.ambafrance.org/Lancement-de-l-appel-a-projets-PISCCA-en-appui-a-la-société-civile-malgache

Intitulé du projet

Promotion de la dimension genre pour la bonne gouvernance des Biens Publics Mondiaux (BPM) dans le paysage de baie de Bally

Zone d'intervention

Commune Rurale d’Ambohipaky et de Soalala – District de Soalala – Province de Majunga – Région Boeny 

Durée

1 année (2019 à 2020)

Dans le paysage de SOALALA, la problématique liée au genre et à l’inclusion réside dans plusieurs facteurs: la faible résilience au changement climatique des femmes et des jeunes tant dans la préparation que dans la mitigation et l’adaptation de chocs de changement climatique…

OBJECTIF

Réduire les effets des catastrophes et les risques liés au changement climatique pour garantir la résilience des moyens de subsistance des femmes et des jeunes, les plus vulnérables

 

OBJECTIFS SPECIFIQUES

Renforcer les capacités de résilience des femmes et jeunes par l’adaptation nécessaire et par l’atténuation des risques liés au changement climatique

Améliorer la disponibilité et la diversification alimentaire des populations vulnérables pendant la période de soudure et durant les intempéries dans la Commune Ruraled’Ambohipaky et de Soalala

Promouvoir l’accès à l’eau potable et les bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement Commune Ruraled’Ambohipaky et de Soalala

 

DOMAINES D’INTERVENTIONS

Assurer la durabilité des Biens Publics Mondiaux (BPM) basés sur les écosystèmes dontApprovisionnement en eaux – Sécurité alimentaire – Biodiversité – Résilience climatique ;

Assurer la promotion de la dimension GENRE ET INCLUSIVITÉ : engagement, amélioration de la situation des femmes et des groupes vulnérables sur la gestion des écosystèmes et de la biodiversité

 

RÉSULTATS MESURABLES

Mise en place d’un cadre d’alerte précoce pour prévenir d’éventuelles crises

Adoption de comportements, attitudes et pratiques appropriéspour prévenir l’insécurité alimentaire

Amélioration durablede l’accès à l’eau

Mise en réseau de la coalition des associations de femmes avec le secteur privé

Disponibilité de réserves de nourritures pour subvenir aux besoins durant la péiode de soudure

Amélioration des pratiques d’hygiène et d’assainissement